Christelle Mas, visual artist

www.christelle-mas.fr
anathema777777@gmail.com



« L’art de Christelle Mas se caractérise d’abord par une attitude passionnée, et presque affective, pour les aliments. Avec une attention et un intérêt surprenants, elle observe leur texture, considère leur masse, scrute leur transparence. Très vite on comprend que derrière cette jouissance esthétique se cache un soupçon, une inquiétude et bientôt une paranoïa. Et si tout notre rapport à la nourriture exprimait en réalité notre infériorité à elle, et si l’appétit était le symptôme d’une maladie chronique traduisant à travers la prégnance de nos prétendus besoins nutritifs, l’hégémonie du règne animal et végétal sur l’espèce humaine ?

Le plus banal peut devenir le plus inquiétant. Cédant donc artistiquement au délire paranoïaque, se caractérisant par une conviction du pire alimentée par une rationalité jamais abandonnée, cette jeune plasticienne donne à voir dans une imagerie pourtant colorée le danger qui plane.

On le voit, la démarche artistique de Christelle Mas se tient aux franges de la fiction, elle envisage le danger non pas comme un frisson divertissant, comptant sur un effet de suspense, mais comme un possible, dont l’exagération est parfois ludique ou naïve, mais jamais détachée du réel. Cet attachement au réel conduit l’artiste à s’intéresser au milieu tangible et pourtant fantasmagorique de la science appliquée. »

Benjamin Riado
Docteur en esthétique et science de l’art (Paris, Sorbonne)




Christelle Mas a travaillé de nombreuses fois avec des scientifiques. Dans la plupart de ses photographies la nourriture est modifiée suite à des expériences chimiques Elle a travaillé aussi avec un biologiste.

Radiographies

Un processus de « paranoïa » s’est enclenché et la société l’alimente.
Dans la radiographie de l’ananas avec une balle de révolver, il s’agit d’une vraie radiographie faite dans un hôpital en France. En quelque sorte il s’agit aussi ici d’une manipulation, puisque visuellement cela pourrait s’apparenter à un photomontage entre un ananas et une balle de révolver.
J’ai utilisé la science pour montrer la preuve que les aliments sont néfastes pour l’humain. Les sciences utilisent très souvent les images pour convaincre le public. Pourtant ces images ne sont pas forcément réelles. Prenons par exemple les images de l’univers. Ce ne sont que des résultats de programmes d’ordinateur. Comment traquer la vérité ?

Christelle Mas




The main feature of Christelle Mas’ art is her fascination, even passion, for food. With amazing attention and interest, she observes its texture, measures its weight and studies its transparency. It can soon be understood that behind this aesthetic pleasure there is mistrust, worry, even paranoia. What if our relationship with food was the proof that we are inferior to it? What if hunger was the symptom of a chronical illness characterised by this need ? Would it be the proof of vegetables and animals’ hegemony over human beings?

The most ordinary things can become the most worrying ones. Giving in to an artistic delirium embodied in a paranoiac conviction of the worst, though sustained by a rationality that she never lets go, this young artist shows the danger that threatens us in her colourful images.

We can see that Christelle Mas’s art remains on the fringes of fiction. She does not see danger as an entertaining fear with a suspense effect, but as something real. Her exaggeration of danger is sometimes playful or naive, but never escapist. It is no Orphic trip through the looking glass. The artist’s commitment to reality makes her interested in the tangible, yet ambiguous world of applied science.

Benjamin Riado
Doctor in aesthetics and art sciences (University Paris I – Panthéon-Sorbonne)


Christelle Mas has worked many times with science. In most of her photographs food is changed due to chemical experiments and she has worked with a biologist.






Christelle Mas piment couteau.jpg
piment couteau




Christelle Mas ananas balle de révolver radiography,40x48cm, 2007
Christelle Mas ananas balle de révolver radiography,40x48cm, 2007


artichaud_ecouteurs.jpg
artichaud écouteurs