Accueil | English translation | liste participants | Blog-actualité | annuaire | partenaires | vos annonces| Journal - traversées| Rechercher sur le site









El J-Ché


présentation par l'auteur :

El J-Ché est un dément, ne cherchant qu'a donner du plaisir aux gens, même dans son malheur.El J-Ché est El J-Ché. Amoureux des âmes plus que des armes, amoureux de la vie plus que des palmiers cachant la lumière.El J-ché est instable, El J-Ché fait sa si. Car baucoup trop de si, et pas assez de la pour être diapasonné avec le monde. El J-Ché est comme ça. La démence, le monde parallèle ou tout est grand, sauf lui,le paral-il,sans l'île justement.Sans aucun endroit ou poser son âme.Enfin,un fou furieux quoi.Ou donc un dément furieux plutôt.


[texte proposé à vos échos, résonances : art visuel, autre texte, musica, etc. envoyer à shapca]



Nuit cendrée (Chanson du soir)

El J-Ché prend son cigare de Endors-La-Vieille pour vous conter la nuit a coup de quelques rimes sans frime du soir sur une song du Duke qui a du inspirer la Meredith chere au vieux Lerouge.

Douce nuit
Absinthe luit.
L'étoile qui me protège a disparu sous la pollution de la cité
Elle doit faire le tour des mondes pendant que moi,en légume,je reste a m'étioler.
Peu importe que le temps parle d'argent
Tant que le silence dort.
J'ai beau etre bruyant, j'évite quand même de le réveiller.
Peu importe que Cassandre parle d'amant
Tant qu'a l'épuisette elle mord.
J'ai beau comprendre son syndrome, j'évite quand meme de la harceler.
Priam pour elle,
L'Appolon poursuit
Viens dans mon phalanstère
Et j'écouterai la prophétie.
Alors que dit elle?
Que demain tout ira mieux ?
Que la nuit porte conseil ?
Que Bacchus rend les gens un peu heureux?
Si tout était si simple,
Je dirais merci mon odieux.
Si tout était si simple,
Je prierai même pour toi,oh Dieu.
Les visions du passé sont parfois plus compliquées
Que les plus inabordables pensées futuristes.
Missions,tensions bornées,
Vous ne permettez que de rapprocher un peu plus chaques jours de l'Apocalypse.
Selon St Jean les sept coupes sont la.
J'y pose mes lèvres sans complexes,car cela va de soi.
Religions faisant couler l'écarlate,je reste zen sans nirvana.
Je bois la Karma gnole,révolution de fracas.
Mon ADN m'impose de rester courtois,
Mais je suis beaucoup trop loin et joue ma diva.
Non,rajoutez un peu de bonheur par ci
Un peu de rêve par la,
Ma Mecque a moi,elle aussi,
Finit par devenir aussi noire que la Ka'ba.
Noire comme la nuit sans lune
Noire comme le cochon espagnol.
Noire comme l'envie de fortune,
Noire comme l'oeil qui jamais ne rigole.
Le soleil se sent somnambule
Et envoie ses rayons verts au loin.
Toujours cette absinthe du crépuscule
Toujours cette envie de tout,cette envie de rien....
Juste apprécier; n'importe quoi, tout ou presque rien, mais l'apprécier.


             Bonne nuit du monde du El J-Ché.


Autres liens :

Transculture Rencontre : texte de el-j-ché écrit sur le travail de Patricia Proust-Labeyrie

El-J Che, côté Paroles et Musique

http://fadolicity.blogspace.fr/1804134/Nuit-cendree/



MUSIQUE Ecouter les impros de el-J-Ché

Impro en hommage ... 4 sept 2010



Viennosieries
envoyé par fadolicity13. - Regardez plus de clips, en HD !