accueil | Circulations - appel à contribution 2010-14 | liste participants | Blog-actualité | contribution 2010-11| les oeuvres croisées| Journal - traversées




Texte de Daniel Leduc sur oiseau ombre photographie de Stéphane Reymond


Oiseau Ombre

La forme du temps est cet oiseau immobile dans son vol que le regard perçoit entre deux surfaces d'ombre. Ce que l'on regarde est-il l'ombre ou l'oiseau, le reflet ou le fond ? La rétine ne renverse-t-elle pas l'ordre des choses ? Et faut-il rétablir ce qui est bouleversé ? L’œil est un oiseau ; les deux yeux sont un vol, une échappée de l'ombre. Il appartient à la nature des choses de se définir par le reflet. C'est-à-dire par cette vision binoculaire qui confond en un seul temps l'ombre et l'oiseau, ce qui échappe et ce qui se retient.



stephane reymond