accueil | circulations - appel à contribution 2010-11 | liste participants | blog-actualité | contribution 2010-11| les oeuvres croisées| journal - traversées







marc-williams debono




A l’Emporte-pièce


A l'emporte-pièce,
Un lacis dévoyé, un dessous d'onde
Une viole de gambe et deux ictères
Le devenir cahoteux du pli qui courbe,
De l'essaim devenu un.




Au dos,
La texture illicite d'un a-texte :
" Je est l'échine et toi la voûte
Nous inclinons vers soi "

Mais soi, est-ce nous ?




---------------------------L'incompressible rumeur d'un réel attenant...



Soudain, un déhanchement
Dans la nuit peureuse, un, deux filets de jour
Des empreintes partout, un désir inassouvi
Je et l'amant avancent à petit pas,
Dérobent l'étoilée, son manteau hivernal,
Ses peaux et miasmes
Tout l'univers.



A l'emporte-pièce,
Un trait singeant la foule,
Mêlant opium et prose
Des douves feutrées,
L'espace d'un nerf qui arrache au temps,
Un descriptible qui tangue, saisit, s'énonce et chute…



Il n'y a plus rien, - personne n'a dit
Je est qui sommes la voûte et l’assommoir,


---------------------------------------------------Ce désert ébloui nous regarde.






Voir la rencontre avec une toile de carol shapiro
voir la rencontre avec earth, toile de Sayed Raza
contact
plasticites-sciences-arts.org

mwdebono@neuf.fr