accueil | Circulations - appel à contribution 2010-14 | liste participants | Blog-actualité | contribution 2010-11| les oeuvres croisées| Retour liste des participants | Journal - traversées






Yazid kheloufi, artiste plasticien


adonisat






Je pars, dans ma recherche, de la diversité dans la forme, à l'unité dans le fond : la célèbre théorie de l'unité existentielle du théosophe Ibn-Arabi. Une vision esthétique qui passe entre l'œil du corps à l'œil du cœur. Je m'appuie sur le grand répertoire soufi et la philosophie illuminative de l'illustre Chihab eddine al Suhrawardi (1191-1155).
J'étale mes surfaces avec de l'argile que je cherche moi-même de la nature, c'est tout un rituel, et mon véritable atelier est à ciel ouvert au sein même de la nature qui nous forme et nous informe ! J'entretiens un dialogue discret avec tout ce qui m’entoure, pierre, arbre animal.
Pour l'unité de mes œuvres, je suis arrivé à l'argile après un passage par les huiles et les acryliques et avec le temps j'ai constaté que ces couleurs ne répondent plus ma recherche picturale.
Pour l'écriture, je pense que c'est un prolongement et une nouvelle vision contemporaine de la calligraphie arabe, une topographie intérieure de soi, vu la forte présence de la lettre arabe dans l'imaginaire de l'Etre arabo-musulman.
Pour le format de mes œuvres, je travaille souvent sur le carré, qui reste un format absolu par excellence dans la pensée illuminative qui intègre le logos dans sa recherche de soi.
Mes écritures reflètent un dialogue et un brassage des cultures et civilisations orientales.
Pour Abou Hayen el Tawhidi, philosophe et homme de lettre (922- 1023) en faisant de l'écriture, j'ai aimé que toutes mes écritures soient tirées de l'œuvre de ce grand penseur arabo-perse, j'ai choisi de refléter son œuvre majeure "plaisirs et convivialité" c'est une implication personnelle et un grand hommage rendu à l'œuvre de ce grand personnage de la philosophie et l'humanisme musulman. Il reflète par ses positions prise la réalité de l'intellect arabo-musulman, il a vécu dans la douleur, dans une époque qui ressemble presque à la notre, où le monde musulman connait la décadence, et une problématique dans la relation "religion-instant et instant-religion"  ! A mon avis il a répondu à ce grand questionnement par ses positions prises à l'encontre de l'orthodoxie et l'extrémisme. C'est un grand perturbateur; un écrivain si j'ose dire, subversif ! Il s'est opposé contre toutes les formes de la pression et la censure de son temps en brulant à titre de dénonciation toute ses œuvres et en public du temps des bûyides (1011). (...)

Lire la suite et autres informations, expositions, projet.etc.










série Angoissse et extase - 2003. Pigments et argile sur bois






Al Tahrir square, hommage rendu aux révolutionnaires du printemps arabe, du Bouazizi a Khaled Said -(114 x 93 cm) .








détail
Série Imaginaire écriture sur argile étalée sur carton

voir autres images






LES NOUVELLES TENDANCES DE LA CRÉATION CALLIGRAMMATIQUE


al tahrir détail

Information publiée par Alexandre Gefen
(source : Nicole Biagioli) : CTEL (Centre de Recherche Transdisciplinaire en Epistémologie de la Littérature EA 6308) Université de Nice-Sophia Antipolis, UFR LASH, 98 Bd. Edouard Herriot, 06200 Nice


Cadre théorique :
Depuis qu’il a été inventé par Apollinaire en 1918, le mot « calligramme », tout en permettant de mettre un nom sur l’antique pratique des « vers figurés » a ravivé les tensions internes à la création poétique, entre l’expressivité graphique et l’expressivité sonore, la mimesis et le lyrisme. Le secret de la longévité et de l’adaptabilité du genre réside dans l’interrogation sans cesse renouvelée qu’il porte sur le trait, support commun à la peinture et à l’écriture, et sur la langue, grâce à la forme prégnante, interprétant universel seul en mesure de lutter avec l’emprise du sens textuel (Nicole Biagioli, Daniel Bilous, Lire le calligramme, Protée, vol.14, n°1-2, 1986). + d'infos et images





Texte prononcé par le Dr. Georges A. Bertrand Ecrivain chercheur, spécialiste du Monde musulman (Université de Limoge)