caravancafé - tissages/signes croisés retour liste



Daphné Bitchatch -

L'histoire du funambule à raconter
Le funambule L'installation "Le Funambule" est composée de sept formes de pieds en bois posées sur du fil barbelé. Ces formes sont figées comme un pas soudainement arrêté, pris au piège, fait prisonnier dans le fil de fer. Une démarche interrompue par la violence du barbelé. L'image des pas devenus inertes, blessés correspond pour moi au rêve menti de marcher un jour comme un oiseau, presque en volant. Le fil des jours est devenu fil de fer barbelé, représentant l'interdit de venir ici, l'interdit de rentrer, l'interdit de partir, l'interdit de passer, l'interdit d'être ici et ailleurs. Fil de fer-frontières entre les hommes, fil de fer -blessure du piège, fil de fer dans la nuit du sang. Cela répond aussi pour moi à l'impossibilité de poursuivre sa démarche en tant que comédiens, danseurs, peintres, intermittents, sculpteurs, hommes, femmes etc...etc. Le funambule ne savait pas, avant de commencer sa danse que la violence, l'indifférence et le mépris lui avaient changé sa corde par ce fil de fer barbelé et une fois là-haut le spectacle commencé, il n'a rien tremblé de son corps et il a dansé, dansé, dansé les pieds en sang sur ce fil cruel de fer barbelé, il est mort là-haut le funambule. Tout le monde connaît cette histoire et tout le monde continue de la taire, est-ce par peur du funambule ou par mensonge? A force de ne plus écouter le rêve en nous, en l'autre,nous ne pourrons plus regarder les étoiles en face... Il n'y aura plus de funambule pour aller nous les cueillir...
voir le site dbitchatch@yahoo.fr

LIRE le "tissage" de Deapfilam