caravancafé - Circulations/ tissages/signes croisés retour à la liste





accueil | Circulations - appel à contribution 2010-11 | Blog-actualité | contribution 2010-11| les oeuvres croisées

Rencontre entre "transculture", un texte de El-JChé et territoires pélagiques de Patricia Proust Labeyrie



territoires pélagiques



"PAYSAGE" dans la série intitulée "TERRITOIRE SILENCE "
format : 120 x 82,45 cm
technique : photographie tirée sur plexiglass




déambulation entre peintures, photographies, sons, installations … Entre Ciel – Météores – Abri – Silence et Paysage, cinq territoires formellement distincts, dont l’interaction plastique crée une unité à partir de la diversité.

... La réalisation de ce travail est issue d’un projet de recherche art et science* portant sur les rapports dynamiques que suscitent les éléments environnementaux sur le processus de création. Expérience qui m’a conduite à vivre seule durant un mois, sans intention précise, en disponibilité et porosité maximales, au cœur du paysage montagneux des Pyrénées Ariégeoises.

voir la page de P Proudt Labeyrie



TRANSCULTURE

Epanoui semant les germes du ciel,
Faisant ainsi grimper les bouquets fidèles.
Fidèles à qui vous demandez vous ???
A moi, à toi, à nous.
Et pourquoi "bouquets fidèles" vous questionnez-vous???
Parce que moi, toi, vous unissons-nous.
Comme les branches de la jungle verte,
Mangrove abordant tes eaux,
Territoire verdoyant, lumiere distincte,
Paysage de fée, conte sans ciseaux.
Car il ne faut surtout pas couper le lien,
L'étrange arborescence se fraye un chemin,
Uni Vidi, s'il te plait vit ici.
La familière phosphorescence rayonne comme à ses plus beaux jours même.
Médits, palis, près de mon coeur bruni,
Si tu ne comprends pas ces mots ce sang, ce poème.
Vitres teintées ?? non pourquoi se cacher.
Laisse moi t'éblouir, beatitude obligée.
Mon univers est ainsi, ton enrobage est instable,
Il suffit d'une pierre, pour que tes fenêtres soient brisées par le diable.
Mais en attendant je reste contemplatif, Et cette pièce est moins fermée que le vieux chateau d'If
Bien au contraire c'est un lieu de mariage,
Toujours l'arborescence, toujours la lumière, et surtout le Passage.


El-J-Ché

fadolicity@hotmail.fr

voir la page El J-Ché