carol shapiro




 carol s atelier - photo isabelle viennois








Géographies des invisibles - interview de malik berkati pour la revue (papier) j:mag, genève (2004)


Carol Shapiro est née à San Rafael, en Californie.
Elle vit et travaille à Antibes. Son travail de peintre puise sa source dans une approche transdisciplinaire et transculturelle.
Afin de prolonger ce champ d'exploration, elle a créé un espace virtuel et interactif:
Caravan café www.caravancafe-des-arts.com




Find more photos like this on Implexus - education, critique & complexity


Votre travail s'attache à témoigner de l'invisible, des frontières ténues entre l'existence et le non-être, entre la vie des sens et des signes. Pouvez-vous expliquer votre démarche ?
Mon itinéraire s'est tissé dans les traverses des rencontres et des transmissions, au-delà des directions préétablies. Puis la peinture s'est imposée comme une évidence. Elle a mûri dans les ateliers des invisibles entre le zen, le judaïsme, le christianisme, la psychanalyse, le soufisme : la diversité des regards posés sur le monde où le sacré rejoint la rue dans l'oubli des dogmes rassurants qu'on ose parfois dépasser en acceptant l'insécurité. La peinture donne cette possibilité d'inscrire, de découvrir, des itinéraires défrichés dans les entrelacs des transmissions. Elle permet de rencontrer, de converser avec ces espaces fluctuants, comme les particules du monde de la quantique : ici et là-bas à la fois. Ainsi, si le moment est propice, sur une toile vient se poser un tracé venu de l'autre côté du hasard.


Que vous révèlent ces bribes de vies découvertes par hasard ?

La peinture trouve d'elle-même ses itinéraires où souvent se révèlent un signe, un objet trouvé. Ces objets sont la base de mon travail : inscrire l'Autre, dans une toile, dans l'entrelacs des signes apparus qui, à leur insu, les rattachent à un processus de création. Avec ces papiers, cartes marines et cahiers d'écoliers, je réinvente une histoire, je leur rends un hommage anonyme. Comme un lien vers ailleurs, car tout dans la naissance d'une œuvre vient de l'autre.



"Je m'appelle Adèle
j'ai la peau toute noire.
Suis-je une gazelle
ou une panthère noire ?"




Ce poème trouvé dans un cahier d'écolier est d'Adèle, sept ans, une inconnue qui m'a parlé par le biais du hasard, un jour d'août 2002.




[adèle 2] Adèle (détail) - poéme orig -huile et collages/bois-2002


Dans votre quête de l'Autre, vous allez jusqu'à le chercher dans le langage mathématique…

J'essaie de croiser les regards, les interprétations : ces derniers travaux " equations " ont été réalisés à partir d'équations originales envoyées, grâce au Web, par des scientifiques et étudiants. Ces contributions, de passagers du virtuel qui ont répondu à ces annonces, portent en elles les sens fondateurs de ces recherches : d'autres signes pour venir à la rencontre de l'Autre ; l'objectivité des signes mathématiques converse avec les équations de l'inconscient. Des langages entrecroisés, démontés, racontés dans d'autres histoires où le réel, encore une fois, vient montrer la multiplicité de ces facettes et interroger sur la frontière, de celle qui enferme à celle qui formule et crée la circulation des sens. merci à Vincent Tejedor, Olivier Ramare Cyril Cubric, Amélie Viennois qui m'ont confié leurs documents et brouillons d'équations.





[equations- détail( équations originales) encres de chine sur tôle-(détail)-mai 2004] contributions .C.Cubris, O.Ramare, V. Tejedor ,A Vienois)

Quelle serait votre recette pour un autre monde?


Le monde se dit, la parole circule, les signes conversent. Pour l'habiter autrement il suffit de ne pas vouloir saisir et retenir ce qu'on ne peut que frôler, la matière pensante des rencontres qui nous construisent, dans le balancement des transmissions.


[dehors 2008-huile/ equation et carte, collages sur bois]



collages équation encres et huile sur bois 2010



détail

passage-2008---sur-affiche-films_edited.jpg

passage-2008- filmsur-affiche-encre et huile




2007 - mixed media 2007


Lire d'autres articles : France Delville, Michel gaudet, Frédéric Voilley
D'autres photos de travaux sur artmajeur.com - site collectif





#OccupyWood - art - toile de la nuit - painting of the night - november 2011 solidarité de loin... dans la trame du geste
Dhafer Youssef & Tigran Hamasyan quartet Part 1

BLOG - voir les derniers travaux


un site individuel est en construction...




un tour de vélo ?